L'ACTUALITÉ

DE LA MFR

LES OFFRES

D'EMPLOI

12/06/2017
visite exam 2017

Visites de stage examen des cultures marines 2017

Encore une belle tournée de visites de stage pour l'évaluation des examens maritimes de nos jeunes ! Et oui, les terminales cultures marines, comme les premières n'y réchappent pas, car il faut valider les aptitudes professionnelles en entreprise pour leurs examens du BEP Maritime de cultures marines et du Bac pro...

En première : Gabriel CAJELOT chez David Berteau au Croisic, Valentin FRIOU chez Pascal GIRARD aux Moutiers en Retz, Sandrine L'HEVEDER chez Emmanuel BERTRAND à  Bouin, Florian LEGRAND chez Jacques GAREL aux Moutiers en Retz, Kévin PADIOLLEAU chez Emmanuel LAMBERT à Bouin, Guillaume PENOT chez RETAILLEAU à Mesquer, Hugo PETITGAS chez Jacques PETITGAS à Talmont St Hilaire, Samantha QUEMENEUR chez Didier PONTOIZEAU à Beauvoir sur Mer, et Charly RENOUX chez Nicolas RAIMOND à Noirmoutier en l'Ile.

En terminale : Simon BITARD chez Thierry BITARD à La Plaine sur Mer, Jordan CHAUVELON chez Frédéric MOULIN à La Bernerie, Alexis GUEGNIARD chez Nicolas PINEAU à la Guérinière, Arnaud LEGRAND chez René-Jean LEGRAND à La Bernerie en Retz, Jordan PEAUD chez Freddy PEAUD à Beauvoir sur Mer, et enfin Florentin RENARD chez Grégory GAUDIN à l'Aiguillon sur Mer.

Nos jeunes ont su montrer de réelles évolutions en entreprise, en acquérant non seulement de nouveaux gestes professionnels et de nouvelles méthodes de travail, mais aussi des aptitudes à l'organisation, à la prise d'initiative et de responsabilités au sein des entreprises de cultures marines, grâce à leurs formations en alternance, en tant que stagiaires ou apprentis.



5/12/2016
TP Nurserie 2016

Travaux pratiques en nurserie d'huîtres creuses pour les Terminales Productions Aquacoles

La pratique en nurserie fait partie des activités mises en place à la Maison Familiale Rurale de Challans, avec pour objectifs, entre autres, la découverte de cette activité assez spécifique à notre région mais aussi la validation de compétences professionnelles pour nos jeunes en bac pro.

Equipés de leurs cuissardes ou waders, mais aussi en cette période fraîche de l'année de vêtements chauds, les 12 élèves de Terminale aqua ont pu visiter l'écloserie-nurserie de Jean-Yves LE GOFF, société SODABO Aquaculture à Bouin, dans les polders ostréicoles. Ils ont pu acquérir rapidement les premiers gestes et l'organisation nécessaire aux activités de tamisage : repérage au niveau du tableau de gestion des tamis, relevage des tamis, lavage des naissains, tamisage en eau, comptage,...

On peut noter une plutôt bonne adaptation des jeunes à cette activité, malgré le froid qui n'a pas facilité les opérations dans l'eau, tout comme les comptages minutieux de nos toutes petites huîtres d'un millimètre...

Grâce à l'alternance MFR, certains d'entre eux avaient déjà travaillé en nurserie, et d'autres seront probablement intéressés pour faire un stage dans ce genre de structure.



2/12/2016

Insertion Professionnelle de nos jeunes

 

La Maison Familiale Rurale de CHALLANS a tenue son Assemblée Générale ce jeudi 24 novembre. Elle y a entre autre présenté l'insertion professionnelle de ses anciens élèves du Bac Pro Productions Aquacoles et du Bac Pro Cultures Marines.

En effet, comme chaque année la MFR a intérrogé tous les jeunes sortis de formation depuis 6 mois, depuis 3 ans et depuis 6 ans.

Nous avons donc une photographie de l'activité exercée par ces jeunes au 1er semestre 2016, que vous pouvez consulter en cliquant sur le lien suivant : Suivi des anciens

 

6 mois après leur sorti de formation, en juin 2015 :

Taux de réponse à l'enquête : 94,1 %

43,7 % des élèves sont en poursuite de formation

43,8 % des élèves sont en emploi.

            57,1 % sont en CDI

            71.4 % sont à Temps plein

            100 % travaillent dans le secteur professionnel pour lequel ils ont été formés

            12.5 % des élèves sont demandeurs d'emploi

 

3 ans après leur sorti de formation, en juin 2012 :

Taux de réponse à l'enquête : 100 %

3,1 % des élèves sont en poursuite de formation

87,5 % des élèves sont en emploi.

            67,9 % sont en CDI

            92,3 % sont à Temps plein

            78,6 % travaillent dans le secteur professionnel pour lequel ils ont été formés

            6,2 % des élèves sont demandeurs d'emploi

           

6 ans après leur sorti de formation, en juin 2009 :

Taux de réponse à l'enquête : 92,3 %

100 % des élèves sont en emploi.

            92,3 % sont en CDI

            100 % sont à Temps plein

            76,9 % travaillent dans le secteur professionnel pour lequel ils ont été formés

Définition : Le taux d'emploi des actifs est calculé sur la somme de ceux qui ont décidé d'entrer dans la vie professionnelle, ils sont en emploi ou en  recherche d'emploi. Ceux qui sont en formation ne sont pas comptés dans ce cas.

 



23/11/2016
TIV

Sortie scolaire aux internationaux de tennis de Vendée avec les classes de 4ème d'orientation

Le mardi 8 novembre, la MFR de Challans était conviée aux internationaux de tennis de Vendée au Vendespace. C'est vers 11h que nous sommes arrivés au complexe sportif des Terres Noires à la Roche sur Yon pour un cours d'initiation au Tennis. Nous sommes partie avec les 4ème  A et B, chaussés de leurs baskets et leurs joggings, ils trépignaient d'impatience de jouer. Lors de notre arrivée, trois personnes nous attendaient, un entraineur et deux joueurs de haut niveau. C'est alors qu'ils nous ont pris en charge et installés dans les petits terrains qu'ils avaient mis en place pour faire jouer tout les élèves en même temps. Puis ces trois personnes se sont dispersées dans la salle pour pouvoir s'occuper d'un groupe. C'est à ce moment là, qu'ils ont commencé à expliquer les règles du tennis, l'occupation du terrain, les fautes, les bonnes postures et nous ont même donné des conseils sur la façon de jouer. De là, l'initiation a commencé, avec des exercices faciles puis de plus en plus durs lesquels demandaient de plus en plus de précision. Les élèves ont apprécié que quelqu'un de professionnel les encadre et les aide tout au long de l'initiation. Ils ont réussi à faire participer la totalité des élèves, même les moins sportifs grâce à leur passion envers ce sport et la pédagogie douce et amusante qu'ils ont utilisée à leurs égards.  Certains se sont découvert un gout prononcé ou bien un talent caché pour ce sport, ce qui à la fin de l'initiation a été un sujet de discussion... Et pourquoi je ne m'inscrirerais pas dans un club ?

La première partie de cette journée sportive fût une réussite, nous sommes retournés dans le car pour se rendre au Vendespace. Une guide de l'événement nous a pris en charge et nous a emmené dans la salle des tatamis pour que l'ont puisse pique-niquer. C'est à 13h30 que nous nous sommes dirigés vers les salles où se tenait de réels matches. Ce fut une première pour la quasi totalité des élèves qui n'avaient jamais assisté à des matches de tennis professionnel. Dans un premier temps ils ont été surpris du silence qui régnait dans les tribunes. Le premier que nous avons vu est celui d'Andrey Rublev, joueur russe contre Adrien Bossel, joueur suisse. C'est Andrey Rublev qui a gagné le match. Le second match opposait Tobias Kamke, joueur allemand contre le francais Kenny de Shepper. En raison de manque de temps nous n'avons pas assisté à la fin de ce match. Malgré l'importante durée des matches, les élèves ont découvert que le tennis demande de la patience, de la précision et surtout beaucoup de technique. Ils ont également vu que ce sport demandait beaucoup de présence sur le terrain, 1 arbitre de chaise, 4 de ligne, 8 ramasseurs de balles. Cette journée les a intéressés et  leurs a appris un sport différent de ce qu'ils connaissaient déjà. On remercie évidemment les personnes qui nous ont pris en charge et nous ont invités à cette journée initiation et match.

 



23/11/2016
Italia

Voyage d'étude en Italie avec les classes de Premières et Terminales Cultures Marines et Production Aquacoles

C'est le lundi 10 Octobre que les jeunes de Premières et de Terminales Cultures Marines et Production Aquacole, 37 jeunes au total avec 4 accompagnateurs, sont arrivés à destination de Saronno en Italie pour un voyage d'étude à la fois en lien avec le métier qu'ils préparent mais aussi dans le but de découvrir une culture et un pays différent du leur. Après 19 longues heures de trajet, les élèves étaient contents de découvrir leurs installations pour les deux prochaines nuits dans une auberge de jeunesse et impatients de connaitre le programme de la journée. Nous avons commencé par nous promener dans Saronno et  prendre nos premiers temps libres avant de retourner dans le bus en direction de Milan. C'est vers midi que nous arrivons dans la capitale Milanaise, nous avons mangés dans un parc naturel jusqu'à 14 heures où nous étions attendus pour la visite du mythique Stade de Milan, le San Siro. Etant des classes principalement de garçons accros au sport, cette visite à fait briller les yeux de plus d'un, nous avons eu le privilège de pouvoir entrer dans les vestiaires des joueurs et de bénéficier d'un guide qui nous faisait partager les avant-matches, les moments historiques, des anecdotes sur les joueurs de l'AC Milan et l'Inter de Milan, de marcher sur le stade... Suite à cette journée nous avons diné dans une école hôtelière, nous étions servis par des jeunes en formation, un repas délicieux et un échange très chaleureux. Le lendemain, après une nuit plus que réparatrice nous sommes partis en direction du musée de l'industrie situé à Saronno. Au programme, point historique sur la fabrique Lazzaroni, biscuiterie italienne réputée, l'évolution de la technologie, les inventions des hommes italiens... Ce qui semblait pour les élèves ennuyant au départ s'est révélé très intéressant et enrichissant. Nous avons repris le car pour rejoindre la ville de Côme célèbre pour son lac qui à fait le bonheur de nos élèves en aquaculture qui en ont profité pour pêcher. Un lieu magnifique entre montagne et lac. En fin de journée, nous sommes partis nous détendre au Karting. Une soirée qui représente bien l'ambiance entre les élèves et les formateurs du rire, de la détente, du partage et de la cohésion... Une soirée qui s'est prolongée autour d'une bonne pizza italienne, des discussions sur nos visites passées et les premières impressions sur le voyage. C'est à l'aube du mercredi matin, que  nous avons remis nos valises dans le car et que nous sommes partis pour Venise, mais avant nous nous sommes arrêtés à la pisciculture Leonardi réputée pour leurs célèbres truites ; de là les élèves se sont retrouvés dans leurs éléments et semblaient apprécier découvrir comment en Italie se déroule une journée type dans un métier qui est le leur en France. En fin de journée, nous avons pu prendre possession de nos nouveaux hébergements ainsi que se détendre et faire les comptes-rendus de visite. Le camping,où nous étions, possédait un restaurant qui nous a fait gouter durant notre séjour leurs spécialités. Le jeudi nous avons continué les visites professionnelles dans un élevage de truites /esturgeon /carpes /poisson chat et avons dégusté leurs produits. C'était à la truiticulture Santa Cristina. L'après midi, nous avons fait une randonnée avec un guide le long du fleuve Sile où il aborda la gestion des eaux dans le parc naturel régional du fleuve. Les élèves étaient très fascinés de cet environnement naturel extrêmement intéressant. Notre dernier jour s'est passé à Venise, et malgré la beauté de cette ville nous avons déroulé notre journée sous la pluie, ce qui a provoqué des changements de programmes. Nous sommes allez à Murano, au musée du verre, nous n'avons pas pu visiter la ville en raison des conditions météorologique. Après une journée bien remplie sur Venise et Murano nous avons pris le chemin du retour et  23 heures plus tard nous arrivions en France. En bref ce voyage a permis aux jeunes de sortir de leur contexte et de découvrir une culture et une façon de faire différente de la leur. Le voyage a été une réussite et a conquis tous les élèves.

.



5/07/2016
TP en mer

TP en mer pour les 1ères cultures marines

Evaluation des gestes professionnels en mer avec les premières cultures marines !

« Merci Sylvain de nous accueillir sur ton parc de la Bouillie à Bouin. C'est vrai il y a pas mal de marche à faire entre le parking et le parc, et en plus dans la vase, mais c'est quand plus sympa que 2 heures de maths et d'histoire ! En plus nous allons pouvoir prouver à Mr Robard que nous savons virer les poches et installer des rangées entières de tables neuves, tout en étant interrogés à l'oral sur les techniques de travail ! Alors lequel de nous a été le meilleur sur le TP en mer 2016 ? »



5/07/2016
Julien suaudeau

Visites de stage examen pour les cultures marines

A la première quinzaine de mai, le stage examen arrivait à sa fin, aussi bien pour les élèves de première que de terminale. C'est l'occasion de réaliser la traditionnelle visite de stage, mais tout en évaluant les jeunes sur les attitudes générales et professionnelles. Mr Robard sillonne donc les cabanes alentours avec le minibus de la MFR pour remplir les fiches d'évaluation avec les professionnels maîtres de stage et évaluateurs par la même occasion. C'est l'occasion de faire le point sur le jeune, son évolution dans l'entreprise, son niveau professionnel estimé à la sortie du BEP ou du bac pro Cultures Marines. En général les jeunes n'appréhendent pas tant que çà cette visite-évaluation car ils  ont pu acquérir de l'expérience grâce à l'alternance depuis la seconde, et parfois même dès la 4ème-3ème à Challans. D'ailleurs ils se prêtent bien aussi à quelques petites photos, en action, ou avec leurs tuteurs de stage !



5/07/2016
Marinove

Visite de la nurserie d'huîtres creuses Marinove à Bouin

En Vendée nous avons la chance de trouver de nombreuses nurseries d'huîtres creuses susceptibles de nous accueillir pour faire découvrir à nos futurs professionnels cette activité aquacole en développement en France.

Mais il y en a une qui sort encore plus de l'ordinaire, avec sa technique unique de pré-grossissement en vertical : le site de Bouin de Marinove. Les élèves de seconde y ont reçu beaucoup d'enseignements techniques, sur la culture du phytoplancton, l'alimentation en continu des naissains, les tamisages, les comptages, mais aussi la commercialisation.

Le site de Bouin  de Marinove c'est aussi une équipe jeune et dynamique, où de nombreux anciens élèves de la Maison Familiale de Challans ont trouvé un emploi après une expérience de stage.

Un grand merci à Jérémy Breyne, qui nous a donné de nombreuses informations et explications sur son entreprise et son activité. A la fin de la visite, certains élèves ont quitté les lieux en s'imaginant bien y retourner dans quelques mois, en tant que stagiaires...



5/04/2016
label 2015-2017

La MFR a été labellisée "Génération Eco Responsable",

pour la 2ème année consécutive.

Depuis plusieurs années, elle s'est en effet engagée dans diverses actions en faveur du développement durable :

Entretien des espaces verts avec 0 engrais 0 pesticides

Augmentation progressive de produits alimentaires issus des producteurs locaux.

Education à l'environnement et à l'écocitoyenneté : Cette thématique constitue l'un des axes principaux de nos plans de formation en classe de 4ème de l'enseignement agricole et en 2nde Professionnelle des métiers de l'aquaculture et des cultures marines.

Lutte contre le gaspillage alimentaire et la réduction des déchets

Tri des déchets



12/02/2015



Evolution de la réglementation portant sur le stage agréé en cultures marines (280 heures).

Le décret de codification de la partie réglementaire du code rural et de la pêche maritime a été publié au Journal officiel du 27 décembre 2014. Vous trouverez le lien ci-dessous.   

http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=8262ED7179E56ACD389DB1888B82D927.tpdjo02v_2?cidTexte=JORFTEXT000029972968&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000029963939

Ce texte porte sur l'accès aux concessions et notamment sur le stage agréé en cultures marines (280 heures).

Article R923-15
La personne physique qui demande l'octroi d'une concession doit justifier de sa capacité professionnelle par la possession d'un diplôme ou titre homologué comportant un programme d'enseignement au moins égal, par son contenu et son niveau, à celui du baccalauréat professionnel cultures marines et figurant sur une liste arrêtée par le ministre chargé de des pêches maritimes et de l'aquaculture marine après avis des ministres chargés de l'éducation nationale, de l'enseignement agricole, de l'enseignement maritime et de la formation professionnelle.
Le demandeur titulaire d'un diplôme ou titre homologué d'un niveau au moins égal à celui du niveau IV de la nomenclature interministérielle des niveaux de formation mentionnée à l'article R. 335-13 du code de l'éducation, mais ne figurant pas sur la liste mentionnée au précédent alinéa, peut demander au préfet l'autorisation de suivre un stage de formation agréé en cultures marines.
Par dérogation aux deux alinéas précédents, les demandeurs nés avant le 1er janvier 1990 peuvent justifier de leur capacité professionnelle :
1° Soit par la possession d'un diplôme, titre ou certificat d'un niveau équivalent au brevet d'études professionnelles maritimes de cultures marines ou brevet professionnel agricole et maritime et figurant sur une liste arrêtée par le ministre chargé des pêches maritimes et de l'aquaculture marine qui recueille, à cet effet, l'avis des ministres mentionnés au deuxième alinéa ;
2° Soit par la possession d'un certificat d'aptitude professionnelle maritime de conchyliculteur et la preuve d'une expérience professionnelle de trois ans en cultures marines, complétée par un stage de formation en cultures marines agréé par le préfet et sanctionné par la délivrance d'une attestation de réussite ;
3° Soit en apportant la preuve d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans en cultures marines, en navigation à la pêche ou en exploitation agricole, sous réserve d'avoir accompli un stage de formation en cultures marines agréé par le préfet et sanctionné par la délivrance d'une attestation de réussite.
La personne qui doit, pour justifier de sa capacité professionnelle, avoir accompli un stage de formation en cultures marines agréé peut, si elle n'a pas encore réalisé celui-ci, être autorisée à déposer une demande à condition de s'engager, par une attestation dûment signée, à effectuer le stage dans les deux ans qui suivent la date d'entrée en vigueur de l'arrêté portant autorisation d'exploitation de cultures marines.
L'autorisation est subordonnée à l'obtention de l'attestation de réussite au stage de formation en cultures marines agréé par le directeur interrégional de la mer, dans le délai de deux ans précité.
Par dérogation au premier alinéa, les personnes déjà installées en cultures marines avant le 1er janvier 2010 n'ont pas à justifier de leur capacité professionnelle.

En résumé, ce qui change :

Les personnes nées avant le 1er janvier 1990 n'ont pas l'obligation de justifier d'un niveau Bac (au lieu du 1er 1986 dans le décret précédent) et les personnes nées avant le 1er janvier 1990 sans diplôme apportant la preuve d'une expérience professionnelle d'au moins cinq ans en cultures marines, en navigation à la pêche ou en exploitation agricole pourront suivre le stage de formation en cultures marines de 280 heures.