UNE CONFIANCE RETROUVÉE, UNE ENVIE DE TRAVAILLER, GRÂCE À SA PASSION ETUDIÉE.

MFR Challans-00066

Interview de Quentin, qui nous explique son parcours actuel à la MFR de Challans depuis sa 4ème, ses choix, son avenir….


UNE CONFIANCE RETROUVÉE, UNE ENVIE DE TRAVAILLER, GRÂCE À SA PASSION ETUDIÉE.

MFR Challans-00066Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je m’appelle Quentin Grasset, j’ai 16ans, j’habite à Nantes. Je suis actuellement en seconde Productions Aquacoles à la MFR de Challans. Mes passions sont la pêche, la nature et la moto.

Quel est ton parcours scolaire?

A l’école primaire, j’avais des difficultés car les cours ne m’intéressaient pas. Cela a empiré au collège «Notre Dame de Toutes Aides » à Nantes. J’avais des résultats catastrophiques tout comme mon comportement. A l’époque, je ne réfléchissais pas aux conséquences car je m’en fichais.

Mes parents et moi-même avons beaucoup discuté. Nous avons fait le choix de chercher une nouvelle orientation car cela ne pouvait plus durer.

Pourquoi avoir choisi la MFR de Challans ?

Dès la 5ème, j’étais attiré par la nature et passionné par la pêche. Habitant à Nantes, nous avons cherché avec ma famille une école dans ce domaine pour que je puisse commencer une nouvelle orientation dès la 4ème. La MFR de Challans présentait cette qualité même si la 4ème et la 3ème ne sont pas spécialisées. Il s’agit en fait d’un cursus où chacun peut s’orienter à sa manière. Moi, ça m’a amené aux poissons et à la vente.
Grâce à mes stages effectués lors de ces deux premières années en pisciculture et en magasin de pêche (Décathlon, Petit Pêcheur,…), j’ai découvert ce monde professionnel et j’ai choisi d’en faire mon métier. C’est pourquoi, je suis actuellement en seconde Production Aquacole à la MFR de Challans.

Quand tu regardes ton parcours depuis la 4ème, que te dis-tu ?

Je suis très content de moi. Mes notes et mon comportement ont changé. Mes parents sont fiers de moi. Je dois tous cela à une confiance retrouvé. Ici les profs sont sympas, tout le monde se respecte et j’aime bien l’ambiance familiale.
J’ai rencontré plein de gens avec la même passion que moi, aussi bien à l’école qu’en stage.  Mon plus grand regret est d’avoir vu mes copains de 3èmes quitté la MFR pour d’autres orientations (paysagiste, mécanique, aide soignante à domicile,…), mais ça c’est le jeu.

Toi qui connais bien cette école, que pourrais-tu dire à ceux qui ne la connaissent pas ?

Les cours sont un peu plus faciles qu’au collège. Mais cela ne m’empêche pas d’être motivé et d’apprendre plein de choses. D’ailleurs, mes maîtres de stages sont toujours très satisfaits de moi, cela doit vouloir dire que je fais du bon boulot.
Sinon la MFR est grande, il y a un terrain de foot et de hand. Dès que j’ai un peu de temps, je joue au foot avec mes copains. C’est notamment pour ça que j’adore l’internat, il y a des bons moments à vivre ici.
Le truc le moins sympa, ce sont les services, chacun participe à la vie collective, on balaie notre chambre, on fait la vaisselle... Mais bon, ça se fait bien et puis maintenant je sais faire.

Qu’est ce qui te plait le plus dans les cours ?

J’apprécie tout particulièrement les cours sur les poissons d’eau douce tels que le brochet, le sandre et surtout la carpe. On apprend à gérer la reproduction, l’alimentation de ses poissons. L’environnement aquatique est aussi très intéressant car on étudie le fonctionnement des rivières et des zones humides par exemple. A l’école, on met tout cela en pratique dans le laboratoire d’aquariophilie dans lequel on y fait notamment des circuits de recyclage d’eau.
Mais moi, ce que j’aime surtout ce sont les stages car sur le terrain je pratique et quand je reviens à l’école je comprends mieux.

Quels sont les stages que tu recherches ?

Chacun à ses propres gouts, certains par exemple préfèrent les piscicultures de salmonidés et d’esturgeons, moi j’aime les stages en pêches d’étangs, je suis plus au contact de la nature. Puis vous savez, beaucoup de stages différents sont possibles comme en poissonnerie, en magasin de pêche, en créateur de bassin aquatique, en écloserie. J’ai même quelqu’un de ma classe qui fait son stage en Méditerranée dans un élevage de bar, de daurade, et de maigre.

Quels sont tes projets à l’avenir ?

Mon premier projet est d’apprendre à connaître le poisson et la pêche. J’ai de la chance, ici tout le monde est passionné de pêche, on s’apprend plein de choses entres-nous. Mon objectif après le bac est d’être employé de vente en magasin de pêche, voire plus peut-être un jour !